POUR LES SAGES-FEMMES

Une autre prévention primaire en gynécologie-obstétrique ainsi qu'en pédiatrie :

- Apprendre à observer avec une vision globale bio-mécanique et fonctionnelle

- Faire évoluer sa palpation pour réguler des dysfonctions en pré-per- et post-partum

- Reconnaître les signes d'appel qui peuvent être a l'origine de la dystocie lors de l'accouchement ou créer des pathologies fonctionnelles materno-foetales

L'APPROCHE OSTÉOPATHIQUE PÉRINATALE

L'ostéopathie est une approche thérapeutique basée sur la capacité du corps à réactiver son propre potentiel d'auto-guérison. Elle a trois notions constitutives :

Le corps-le mouvement- l'esprit.

 

L'art ostéopathique révèle ces trois dimensions dans le temps du traitement. La position juste du praticien va laisser cette liberté au patient, nécessaire à sa participation dans le soin, dans le respect de ses tissus et à sa mesure.

 

Andrew Taylor Still disait "seuls les tissus savent". Laissons-nous guider dans cette voie...

 

 

Libérer les zones en restriction de mouvement, dénouer les mots des maux, relier l'esprit à sa source va encourager l'expression de soi et diminuer voire rendre inutile la somatisation.

 

Être ostéopathe c'est donner au corps le bon point d'appui, le fulcrum solide et fiable, stratégique  et empathique pour laisser le corps trouver sa propre solution. Mieux comprendre son corps et ses signes et mieux les accepter pour évoluer, bouger, apprendre, partager, c’est mieux vivre le moment présent.

LA SAGE-FEMME ET L’OSTÉOPATHIE

La collaboration et le travail en équipe a permis l'élaboration d'une approche spécifique pour les sages-femmes.

Les compétences en obstétrique donnent un avantage aux sages-femmes car la confiance dans son toucher, le centrage nécessaire a la palpation et la prise en charge globale sont au centre de son travail dans l'accompagnement de la femme enceinte et de son enfant.

 
   Si les dysfonctions ne sont que légère sans adaptations qui viennent masquer le tableau clinique il leur sera possible d'intervenir dès l'apparition des symptômes.

 

En tant que consultante de premier rang, cette approche ostéopathique pourra éclairer et améliorer la prise en charge de certaines pathologies ou certains troubles avec un œil nouveau, plus dans la compréhension du schéma corporel et de son fonctionnement.

TOXÉMIE ET OSTÉOPATHIE

 

Un suivi précoce de la femme enceinte de la grossesse permet de détecter les signes avant l'apparition des symptômes et d'avoir ainsi une véritable action préventive.

RCIU ET OSTÉOPATHIE

Pour tout ce qui est RCIU les études sont en cours...

Mais l'observation clinique montre des récupérations sur 15 jours-3 semaines de façon radicale avec amélioration du pronostic obstétrical et fœtal car le maintien de la grossesse est rendu possible aux vues de la récupération des mesures Doppler.

Une inversion de notch avéré a même pu être réalisé chez une femme hospitalisée avec RCIU sévère.

Tout laisse a penser qu'il y a donc fort a faire dans ce domaine et que sans changer de profession, la sage-femme est la consultante de premier ordre pour le suivi de ces pathologies fonctionnelles

© Elisa Boillot - Trafic d'Influences 2018 / MENTIONS LEGALES et  DONNÉES PERSONNELLES